5 fausses vérités sur le métier de chef !

Publié le 07/12/2018


Il ne faut pas croire tout ce qu’on nous raconte sur la vie « paradisiaque » des chefs ! Il y a encore plusieurs années ce métier était vu d’un mauvais oeil. Aujourd’hui il s’agit véritablement d’un métier de prestige. On voit maintenant les chefs, comme des privilégiés qui cuisinent à travers le monde, qui sont invités à de prestigieux évènements et autres à priori!

« être chef, c’est aussi le moyen de réaliser ses rêves. Et ça, ça n’a pas de prix. »

Mais beaucoup sont finalement mal informés sur ce que représente réellement le métier de chef, c’est pourquoi nous allons mettre en lumière cinq fausses vérités !

1 – Les chefs sortent beaucoup et sont invités partout

Quand on est chef cuisinier, on travaille beaucoup. Jusqu’à parfois plus de 10h par jour, et souvent en soirée. Il devient alors compliqué de sortir le soir. Et même si le métier est aujourd’hui plus réputé qu’avant, et qu’il permet à beaucoup de chefs d’être invités à d’importants événements,  les obligations d’un chef ne permettent pas tant de folies.

2 – Ils mangent bien quand ils veulent

Il est plutôt compliqué de savourer un repas debout dans sa cuisine avant ou après un service. En effet, ils passent la majorité de leur temps dans la cuisine, et quand ils passent à table c’est souvent expéditif et ils mangent généralement quelque chose de simple. Ils ont quand même bien évidemment le droit de goûter à leurs plats gastronomiques !

3 – Tout le monde peut devenir chef

Le métier de chef est dur et n’est pas accessible à tout le monde. Il y a bien une grande différence entre cuisinier et chef cuisinier. Le chef doit avoir de nombreuses compétences supplémentaires, notamment parce qu’il dirige une équipe, et est responsable de sa cuisine. Il doit donc être à l’aise avec le management d’une équipe mais aussi savoir être créatif car il est celui qui crée les plats que les clients vont ensuite déguster.

4 – On gagne beaucoup d’argent

Il est vrai, qu’un chef qui travaille dans un palace et hôtel de luxe est souvent bien payé ! Mais pour un chef indépendant, qui a par exemple son propre restaurant, c’est plus compliqué. Effectivement, ce dernier doit s’adapter à la cuisine qu’il propose. Une cuisine gastronomique demande des ingrédients frais et de qualité, une installation en cuisine à la hauteur ainsi qu’une équipe compétente. En bref, faire tourner un restaurant gastronomique coûte beaucoup d’argent. Et la rentabilité n’est pas toujours celle qu’on imagine.

5 – Quand on est chef, on a la belle vie !

Être chef, c’est une passion, un métier qu’on fait car on aime rendre les gens heureux en leur proposant des créations qui vont satisfaire leurs papilles. Mais c’est aussi énormément de sacrifices, une famille qu’on laisse parfois de côté, des enfants avec qui on passe moins de temps.  Les services du soir font rentrer tard à la maison, quand tout le monde dort déjà…  Mais être chef, c’est aussi le moyen de réaliser ses rêves. Et ça, ça n’a pas de prix.